ALBANIE

PHOTO - REPORTAGE

©Thomas Davtin

A l'occasion d’une conversation anodine, Thomas Davtin s’est rendu compte que l’Albanie, pays situé au Nord de la Grèce; était une terre (pourtant voisine) presque inconnue pour lui; mais aussi et surtout pour les français.

Fort de ses expériences passées en Amérique du Sud ou encore en Afrique, Thomas Davtin a décidé de s’y rendre et de percer les mystères de ce territoire voisin.

 

A son arrivée à Tirana, la Capitale, il fut frappé par le contraste et les couleurs festives de la ville: des immeubles arc-en-ciel, des maisons violettes et vertes, des boutiques jaunes et roses… 

Ici, les buildings défraîchis côtoient les Hotels de luxe et pauvres et riches se partagent cette ville en pleine transition.

Soucieux de s’éloigner de la Capitale, Thomas Davtin décide de se rendre dans les campagnes afin de gouter à la culture locale.

Nids de poules, trous ou encore rochers décorent les routes, et les autres usagers: vaches, chiens errants, chèvres et moutons, sont prioritaires. 

En Albanie, le code de la route c’est comme le monstre du Lockness; on en entend parler mais personne ne l’a jamais vraiment vu.

Si bien que chaque chemin est parsemé de pierres tombales à la mémoire des personnes décédées sur la route.

 

De grandes distances séparent les villages des villes; les habitants sont obligés de prendre leur voiture. 

Pour combler ce manque d’entretien routier, les Albanais vouent un véritable culte pour les Mercedes car: “Mercedes never die”.

 

La pays reste sauvage, l’Homme n’a pas encore d’emprise réel sur les campagnes. Bien que certains paysages idylliques soient pollués par de nombreux déchets….

Il est notoire que les Albanais sont très gentils. 

Soucieux d’accueillir correctement leurs hôtes, ils n’hésitent pas à mettre les petits plats dans les grands.

Ils sourient, ils rient, ce peuple pourtant très marqué par l’Histoire est heureux. 

Ils aiment chanter, danser, et partager. 

Tous débrouillards, les Albanais ont donné à Thomas Davtin une grande leçon de tolérance, de patience et d’acceptation. 

La vie est belle si on décide de la voir d’un oeil joyeux.